Naissance du CDG

Présentation du Collectif Diasporique de Ganavé (CDG)

Le 08 juillet 2017 les natifs de GANAVE en occident avaient aperçu des images et des vidéos d’inondation sur les réseaux sociaux, après avoir remonté le fil d’actualité Facebook, ils ont remarqué qu’il s’agissait évidemment de leur milieu natal qui était de nouveau sous l’eau à cause des pluies diluviennes des 6, 7 et 8 juillet 2017. A la vue de ces images et vidéos, ces natifs et amis s’en sont indignés et au même moment ont peur de voir leur canton, mieux natal disparaitre face aux pluies diluviennes. C’est ainsi qu’après de multiples contacts, ils ont décidé de créer une plateforme SOS SAUVONS GANAVE sur le fameux réseau social WhatsApp pour sensibiliser et regrouper les natifs du village afin de réfléchir sur les possibles actions, réalisables face à ce fléau naturel mais désastreux, sans doute une des conséquences du réchauffement climatique !! Ganavé ayant été la capitale de tapioca au temps de l’usine de féculerie, ce milieu dans son temps de gloire était la destination favorite des agriculteurs et hommes d’affaires dans les années 50 et ce jusqu’en 73. Conscient de cette réalité, une vingtaine de natifs et amis de Ganavé vivant en occident, voulant apporter leur petite pierre à contribution pour aider les parents victimes, condamnés à vivre dans ce beau village se sont regroupés, puis fit appel aux ressortissants de Ganavé résidant dans les pays africains notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Nigeria, et surtout ceux de Lome et du canton. Les contacts réunis ont permis de créer un groupe de discussion sur WhatsApp qui aboutit plus tard à la création du Collectif Diasporique de Ganavé (CDG) qui a pour but de recenser les natifs et amis de Ganavé et les motiver à contribuer au développement de ce milieu face aux inondations répétées et désastreuses. Le CDG a mené des réflexions qui ont abouti à une série d’actions à mener pour aider Ganavé à endiguer les problèmes d’inondations. Parmi ces actions, doter le canton des outils pouvant faciliter la réalisation des travaux communautaires et d’assainissement est une première nécessite. D’autres actions suivront après la réception officielle du don de petits matériels ce 03 novembre 2017, en présence des autorités préfectorales des Lacs, les cantons (Anfoin, Fiata, et Ganave, et environs), habitants et voisins. Le CDG, voudrait à travers ce petit geste, motiver et mobiliser les fils et filles, amis et sympathisants du canton de Ganavé autour des questions de développement dans une fraternité et convivialité retrouvées. Cette cohésion sera certainement utile dans la recherche de soutiens et surtout de financement pour la réalisation des grandes œuvres notamment la retenue d’eau, qui servira non seulement à l’assainissement du canton mais aussi et surtout à la promotion d’activités génératrices de revenus, combattant ainsi la pauvreté. C’est certes ambitieux, mais le CDG se veut confiant à sa capacité de passer de petites choses pour réaliser dans le futur.

Ce 02 novembre 2017

La Coordination du Collectif Diasporique de Ganavé.

Ce mouvement n’est plus actif, mais de mini-groupes ont été constitués par des natifs qui espèrent faire mieux.
Après la livraison des tables et bancs pour l’ouverture du lycée de Ganavé, Dr. Hounkpati, alors directeur du CDG, présenta sa démission tout en encourageant les uns et les auteurs à faire ce qu’ils peuvent pour aider à maintenir les projets de développement de la localité.
Septembre 2019.